Orage, petit seigneur des ténèbres – Julien Hervieux

ORAGE PETIT SEIGNEUR BOOKSANATOMY

« – Allons ! Tu dois faire honneur à cette famille, tu sais. Un jour, toi aussi, tu envahiras un royaume, toi aussi tu enlèveras une princesse, et toi aussi, tu perdras le combat final avant d’être laissé pour mort. Il faut bien t’y préparer.
– Et si… tenta Orage. Et si… Je n’en ai pas envie ? »

Résumé :

« Orage est un petit seigneur des ténèbres. Comme son père et son grand-père avant lui, son destin est tout tracé : il devra un jour enlever une princesse et perdre le combat contre le chevalier qui viendra la sauver. Tout ceci ennuie déjà beaucoup Orage, et plus encore les leçons interminables qu’il reçoit pour devenir un vrai méchant !
Son idée ? Enlever la princesse immédiatement pour être débarrassé et faire enfin ce qui lui plait !
#attentioncata #laprincessenestpasprête #cestpascommeçaquonfait »
J’en profite pour remercier la maison d’édition Poulpe Fictions pour cet envoi ♥ !

Mon avis :

Orage est un petit garçon destiné à devenir un seigneur des ténèbres et à terroriser tout un royaume. Il est élevé dans le but d’être capable un jour d’enlever une princesse, puis d’affronter un beau prince, venu la récupérer. Et bien évidemment, il doit faire exprès de perdre. C’est comme ça… Mais Orage n’en a pas envie ! Pourquoi devrait-il faire semblant d’être méchant, terrifiant, et laisser un prince le battre alors qu’il est plus fort ? Alors, pour que tout le monde lui fiche la paix, il décide d’enlever la princesse Regalia alors même que leurs entraînements respectifs ne sont pas terminés… Pas tout à fait seigneur des ténèbres, pas tout à fait princesse, ils vont apprendre à se connaître et réaliser que finalement, ils ne sont pas si différents. De cette rencontre va naître un vrai questionnement sur la liberté et les coutumes héritées au fil des années. Et si la princesse avait envie de faire autre chose que d’attendre qu’un chevalier vienne la libérer ? Et si le seigneur des ténèbres n’avait aucune envie de terroriser tout un village ? Et si tous leurs a priori étaient sans fondement ?

Orage et Regalia vivent dans des lieux qui correspondent à des clichés : l’un vit dans un château lugubre, entouré de gobelins, de zombies et de douves puantes, quand l’autre vit dans la plus haute tour d’un château immaculé qui sent bon la rose… Le Bien et le Mal personnifiés ! Les clichés littéraires des contes de fées poussés à leur paroxysme permettent à l’auteur de nous faire comprendre qu’ils sont ridicules. Le choc des cultures que provoque la rencontre entre Orage et Regalia les aide aussi à s’en émanciper.  J’ai adoré le ton de l’histoire et l’humour qu’insuffle Julien Hervieux à son récit.

Ce roman joue avec les clichés littéraires, et par association, avec les clichés de genre que l’on retrouve dans notre société. La réflexion autour de la liberté est omniprésente dans l’histoire. Que l’on soit une fille comme la princesse Regalia, ou un garçon, apprenti des ténèbres comme Orage, le principal n’est-il pas d’être heureux et épanoui ? C’est comme ça, est la réponse qui agace le plus notre petit héros, et il entend bien changer les choses !

J’espérais un dénouement qui change de ceux que l’on retrouve dans les contes de fées… Et ce fut le cas ! La fin fut une vraie surprise, puisque je ne m’y attendais pas. La morale de l’histoire sur la liberté est très belle et transmet un beau message à destination de la jeunesse. Une fois encore, ce roman casse les clichés littéraires – mais pas que – liés au genre. Ce fut un vrai bonheur de découvrir que la fin suit cette même volonté !

Comme d’habitude, je ne peux pas réaliser une chronique d’un livre jeunesse sans vous offrir un petit zoom sur les illustrations. Nous devons celles-ci à Carine-M. Elles sont à la fois mignonnes et sombres, ce qui colle totalement avec l’univers d’Orage. Je les adore !

orage petit seigneur des ténèbres avis

avis booksanatomy orage petit seigneur des tenèbres

En conclusion : Une très belle lecture que je vous recommande chaudement si vous êtes féru de littérature jeunesse ! Une jolie ode à la liberté qui casse les clichés et invite les lecteurs et les lectrices à suivre leurs envies !

Détails :

Auteur : Julien Hervieux
Illustratrice : Carine-M
Édition : Poulpe Fictions
Tranche d’âges : 8-12 ans
Prix : 9,95€
Pages : 162

Est-ce qu’il vous tente ? Vous l’avez lu ? Si oui, donnez-moi votre avis 🙂

 

Publicités

6 réflexions au sujet de « Orage, petit seigneur des ténèbres – Julien Hervieux »

  1. Le résumé et l’avis que tu donnes sur cette histoire me donne envie de lire ce livre. J’aimerai vraiment me remettre à lire de la littérature jeunesse… C’est plaisant de voir qu’on peut transmettre des valeurs et casser des clichés et des stéréotypes en interrogeant les jeunes, de manière inconsciente, à travers leur lecture ! Je crois que c’est ce que tous les jeunes d’aujourd’hui devrait retenir : l’important dans la vie, c’est seulement d’être heureux.

    Aimé par 1 personne

    • Merci beaucoup ! Je ne peux que t’encourager dans cette voie… ☺️ Je suis certaine que tu trouveras des petites perles de la littérature jeunesse dans ton futur CDI… 😉 !
      Tout à fait ! Être heureux et épanoui, c’est ça qui importe ☺️❤️

      J'aime

  2. Ooooh, j’adore ce type de lecture, jeunesse, aux illustrations adorables et avec une vraie personnalité, et qui fait passer un vrai message aux enfants concernant la liberté et la stigmatisation. Je sens d’ores et déjà que je vais adorer Orage et Regalia ainsi que leur univers, merci pour cette belle découverte ♥

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s