Miracle Morning – Hal Elrod

411T8eZeqhL._SX309_BO1,204,203,200_

« Ne craignez pas de voir plus grand que ce que vous avez fait jusqu’à présent. Sachez clairement ce que vous voulez, conditionnez-vous de façon à être persuadé que c’est possible »


Résumé :

« Se lever plus tôt pour s’offrir un supplément de vie… Et si la clé du bonheur et de la réussite se trouvait dans cette nouvelle résolution ? C’est la découverte qui a changé la vie d’Hal Elrod ainsi que celle de milliers de lecteurs. Démarrez votre journée par un moment rien qu’à vous, profitez de ce moment de calme pour méditer, faire du sport, lire et préparer votre journée, comme une nouvelle aventure à entamer chaque matin. Et faites de votre quotidien un miracle ! »

Mon avis :

Cela faisait des mois et des mois que ce livre me faisait de l’œil. J’ai attendu qu’il sorte en poche et puis j’ai repoussé mon achat, sans toutefois l’oublier. Puis mon chéri me l’a offert et je me suis empressée de le commencer en espérant qu’il me plaise ! Hal Elrod explique comment changer radicalement notre vie et notre mode de pensée. Grâce à des affirmations quotidiennes, de la méditation, la pratique d’une activité physique, de l’écriture et de la lecture de bon matin, la méthode du Miracle Morning espère vous aider à changer de vie. Lire la suite

Publicités

Very Good Lives – J. K. Rowling

9780316369152_p0_v2_s1200x630

« I was convinced that the only thing I wanted to do, ever, was write novels. »


Résumé :

« The Fringe Benefits of Failure and the Importance of Imagination. Des bienfaits insoupçonnés de l’échec et de l’importance de l’imagination. « 

Mon avis :

Si vous suivez un peu la vie de la très célèbre auteure d’Harry Potter, vous n’êtes pas sans savoir que ce livre est en fait le discours que J. K Rowling a prononcé à Harvard en 2008. Il est sorti l’année dernière en français, mais j’ai préféré le lire en VO.

Lire la suite

L’art de l’essentiel – Dominique Loreau

6a00e54f10584c883401a511d34fe5970c.jpg

« Il ne s’agit pas vraiment d’apprendre à être heureux avec moins, mais plutôt d’apprendre à être heureux autrement. »


Résumé :

« Se délester du superflu, c’est aussi se délester de ses problèmes. Pour désencombrer sa vie, jeter agit non seulement comme une véritable thérapie, mais encore comme une philosophie et un art. Un ouvrage indispensable pour ne plus souffrir de la confusion entre avoir et être. »

Mon avis :

Ce livre plaira à toutes celles et ceux qui souhaitent entreprendre un grand tri pour se désencombrer. Il s’agit là de se séparer des biens qui n’apportent plus aucune émotion positive, qui ne servent pas et qui occupent pourtant l’espace de notre foyer. Ce livre présente le fait de jeter, donner ou vendre comme une thérapie. Faire de la place autour de nous pour avoir un esprit plus libéré. Il s’articule en trois grandes parties : la première explique pourquoi il est bon de se séparer des biens matériels (et surtout de l’accumulation), la seconde partie est consacrée à la préparation du désencombrement. La dernière partie quant à elle, parle de la mise en action. Lire la suite

Hypersensibles, trop sensibles pour être heureux ? – Saverio Tomasella

FullSizeRender.jpg

« Il arrive que nous nous disions « c’en est trop » ! Parfois nous n’en pouvons plus. Nous n’y arrivons plus. Nous nous sentons débordés, saturés ou submergés. »


Résumé :

« Vous a-t-on déjà dit que vous étiez à vif ou à cran, caractériel, prise de tête, fragile ‘ S’est-on déjà moqué de vos accès de larmes, de votre impulsivité ou, au contraire, vous a-t-on reproché vos silences et votre difficulté à communiquer vos sentiments ‘ Oui ‘ Il se peut que vous soyez hypersensibles . Comprendre l’hypersensibilité à travers de nombreux témoignages. Découvrir quelles en sont les sources possibles (blessures d’enfance, exigences familiales, traumatismes…). Considérer son extrême sensibilité comme un trésor à partager et apprendre à vivre avec ses émotions. »

[]

Mon avis :

Je suis tombée par hasard sur ce petit livre alors que j’attendais mon train. Etant sensible, voire « hypersensibles », ce titre m’a interpellé. Lire la suite