Aime-moi je te fuis – Morgane Moncomble

aime moi je te fuis morgane moncomble booksanatomy

« Je déteste cette société où les femmes doivent être belles pour les hommes et sinon, n’ont qu’à devenir gay. Je déteste que des idiots comme Damien pensent qu’être lesbienne ça veut dire avoir les cheveux courts et s’habiller comme un mec. Mais surtout, je déteste qu’on croie encore à ce mythe de la « vraie femme ». »

Résumé :

« Le premier qui tombe amoureux a perdu.
Tout le monde sait que la meilleure façon d’oublier son ex est de s’envoyer en l’air avec un inconnu. Non ? En tout cas, Zoé en est persuadée. Justement, elle trouve l’homme parfait pour le job dans un bar irlandais : un sourire idiot, un corps parfait et un pull de Noël ridicule, que demander de plus ? Zoé l’aurait même rappelé… s’il n’avait pas été le pire coup de sa vie.
C’est décidé, Jason arrête les plans d’un soir. Il aurait dû comprendre le message plus tôt, mais cette nuit avec l’inconnue aux cheveux roses l’a convaincu : plus jamais ! Du moins jusqu’à ce que l’inconnue en question s’avère être Zoé, la colocataire de son meilleur ami Loan.
Le souvenir de leur nuit catastrophique les pousse à se détester dès le début. Mais lorsque Zoé vient lui demander de l’aide, Jason lui propose un deal qu’elle ne pourra pas refuser. »

Mon avis :

Après le coup de cœur monumental que j’avais eu pour son premier roman, intitulé Viens on s’aime, j’ai eu le plaisir de retrouver la plume de Morgane Moncomble dans son nouveau roman Aime-moi je te fuis, un tome compagnon de son premier livre. Je vous conseille d’ailleurs de lire d’abord VOSA avant de lire AMJTF ;). Quand il est sorti en fin d’année 2018, il a autant inondé les librairies que les réseaux sociaux et, je ne sais pas si c’est pareil pour vous, mais à force de trop voir un livre partout, j’ai tendance à le fuir un peu en attendant que l’engouement se tasse…

Lire la suite

Publicités

Brexit romance – Clémentine Beauvais

IMG_20180822_173908

« Et Justine, perplexe, confuse, se demanda, dans les vapeurs de l’Earl Grey, pourquoi diable les Français étaient si défaitistes, si peu enclins à dépasser leurs limites, alors qu’enfin, tout était possible, quand on mettait son imagination au service de ses rêves… »

Résumé :

« Juillet 2017 : un an que « Brexit means Brexit » !
Ce qui n’empêche pas la rêveuse Marguerite Fiorel, 17 ans, jeune soprano française, de venir à Londres par l’Eurostar, pour chanter dans Les Noces de Figaro ! À ses côtés, son cher professeur, Pierre Kamenev.
Leur chemin croise celui d’un flamboyant lord anglais, Cosmo Carraway, et de l’électrique Justine Dodgson, créatrice d’une start-up secrète, BREXIT ROMANCE. Son but ? Organiser des mariages blancs entre Français et Anglais… pour leur faire obtenir le passeport européen.
Mais pas facile d’arranger ce genre d’alliances sans se faire des noeuds au cerveau – et au coeur ! »  – J’en profite pour remercier à nouveau la maison d’édition Sarbacane pour l’envoi de ce roman ♥ !

Mon avis :

Une romance franco-britannique fraîche et amusante ? Il n’en fallait pas plus pour me jeter sur Brexit Romance ! Tout d’abord, car il s’agit du nouveau Clémentine Beauvais, autrice que j’avais découverte grâce à Les petites reines (un coup de cœur monumental) et que vous devez aussi connaître grâce à Songe à la douceur, et ensuite car l’action se déroule en Angleterre ! Lire la suite

La première fois que j’ai été deux – Bertrand Jullien-Nogarède

LA PREMIERE FOIS QUE JAI ETE DEUX COUVERTURE BOOKSANATOMY

« Autour de nous, le monde des adultes sombrait corps et biens. Aucune forme de sagesse ne semblait émerger de ces bataillons d’agités du bocal. Les années passaient, mais ils continuaient à être animés par les mêmes ressentiments qu’à quinze ans. À quoi servait donc de vivre si l’expérience humaine n’était rien d’autre que la reproduction inexorable des mêmes comportements ? Aucun d’entre eux ne semblait capable de faire preuve de la plus élémentaire sagesse. Il suffisait d’ailleurs de regarder autour de nous pour prendre conscience que nous n’étions pas les seuls à tenter de sauver les meubles. Le lycée est un véritable refuge pour gamins en état de choc devenu à contrecœur les spectateurs désabusés et silencieux d’interminables tragédies familiales. C’est même incroyable de constater à quel point tout ce bazar affectif est devenu une évidence pour chacun. »

Résumé :

« Le scooter de Tom nous emporta loin du monde. Mes bras entouraient sa taille et je laissai ma tête reposer doucement sur son épaule. Je ne crois pas avoir été plus heureuse qu’à cet instant. Juste une fille comme les autres. Il avait suffi qu’un anglais à cravate surgisse de nulle part pour que mes pieds ne touchent plus le macadam. J’étais vraiment folle amoureuse. » J’en profite pour remercier encore une fois Marine et Aloïse, et la maison d’édition Flammarion pour l’envoi de ce livre, surtout qu’il ne venait pas seul, mais accompagné d’un colis plein de mignonnerie ♥ !

Mon avis :

Je suis une inconditionnelle de l’Angleterre, c’est mon pays de cœur. J’en suis tombée amoureuse au premier regard lorsque j’étais adolescente. Alors inutile de vous dire qu’une histoire dans laquelle ce pays aurait une importance toute capitale semblait faite pour moi ! Le retrouver à travers le personnage de Tom et le découvrir avec les yeux de Karen m’a procuré un bonheur indescriptible. Ce fut comme si je revivais la première fois où j’ai posé le pied dans ce beau pays. Lire la suite

Autoboyographie – Christina Lauren

autoboyographie booksanatomy

« – Si tu veux mon avis, dis-je prudemment, un Dieu digne de ton amour éternel ne te jugerait pas pour qui tu aimes pendant que tu es ici. »


Résumé :

« Lorsque la famille de Tanner Scott quitte la Californie pour l’État, plus traditionnel, de l’Utah, le jeune homme se rend à l’évidence : il va falloir rentrer dans le placard à nouveau. Après tout, il ne lui reste plus qu’un semestre à tirer avant la liberté (comprendre : fuir l’Utah dès que possible).
C’est alors que sa meilleure amie Autumn lui lance un défi : le prestigieux séminaire de Provo High. Un programme où les étudiants ont quatre mois pour rédiger un roman. Tanner ne peut résister au plaisir de clouer le bec à Autumn… Quatre mois, c’est long et largement suffisant pour relever ce challenge. D’ailleurs, Tanner a bien raison. Preuve en est, il ne lui a fallu que quelques secondes pour repérer Sebastian Brother, le petit prodige – accessoirement mormon – qui a remporté le séminaire haut la main l’année passée. Et il n’a eu besoin que de quelques semaines pour tomber éperdument amoureux de lui… »

Mon avis :

Une histoire qui mêle religion et homosexualité ? C’est le pari audacieux d’Autoboyographie ! Depuis l’annonce de sa sortie aux US, je n’avais qu’une hâte : me procurer ce roman. C’est mon tout premier Christina Lauren et je suis vraiment ravie d’avoir découvert leur plume avec celui-ci – ce sont deux femmes qui écrivent ensemble. Ce livre a été un vrai coup de cœur, un petit bijou d’amour. Lire la suite