Anima – Wajdi Mouawad

Anima

« Les humains ne sont pas tous des pièges, ils ne sont pas tous des poisons, je veux dire par là qu’ils ne sont pas tous des humains, certains n’ont pas été atteints par la gangrène. »


Résumé :

« Lorsqu’il découvre le meurtre de sa femme, Wahhch Debch est tétanisé : il doit à tout prix savoir qui a fait ça, et qui donc si ce n’est pas lui ? Éperonné par sa douleur, il se lance dans une irrémissible chasse à l’homme en suivant l’odeur sacrée, millénaire et animale du sang versé. Seul et abandonné par l’espérance, il s’embarque dans une furieuse odyssée à travers l’Amérique, territoire de toutes les violences et de toutes les beautés. Les mémoires infernales qui sommeillent en lui, ensevelies dans les replis de son enfance, se réveillent du nord au sud, au contact de l’humanité des uns et de la bestialité des autres. Pour lever le voile sur le mensonge de ses origines, Wahhch devra-t-il lâcher le chien de sa colère et faire le sacrifice de son âme ? »

Mon avis :

Ce roman n’est pas du tout mon genre de lecture habituel. Je ne l’ai pas découvert par hasard, encore moins par le bouche à oreille. Le titre ne me disait rien, l’auteur encore moins. Ce semestre à la fac, il m’a été demandé de lire 8 livres pour mes cours de littérature. Parmi eux : Anima de Wajdi Mouawad. En lisant le résumé, je me suis dit « Woah, ok, ce livre n’est vraiment pas fait pour moi ! ». Il y a trop de violence en un seul résumé pour me donner envie de lire un roman sombre de près de 500 pages. Bien obligée pourtant, je me lance dans la lecture. La première page me laisse perplexe, les suivantes me glacent. Que suis-je en train de lire ? Et je vais vous donner la réponse tout de suite. Je découvrais un coup de cœur livresque comme je n’en avais jamais expérimenté de ma vie. Lire la suite

Angelica Varinen (T1) – N. M. Zimmermann

d7c2deea182ced3237d3f0a6737737b6722040.jpg

« Comment aurait-elle pu retourner apprendre ses leçons quand il y avait un voleur de bijoux à démasquer ? »


Résumé :

« Angelica Varinen n ‘est pas une princesse comme les autres : elle est détective. Lorsqu’elle apprend le vol des bijoux de son amie Eloïse, elle fonce à l’aventure. Accompagnée de sa renarde magique Naali et de son chat surdoué Buffon, la voilà partie sur la piste des voleurs… »

Un grand merci aux éditions Flammarion jeunesse pour l’envoi de ce roman et pour  m’avoir permis de le découvrir !

Mon avis :

Ce premier tome présente bien le contexte et les différents personnages qui gravitent autour d’Angelica, notre héroïne de choc : princesse à plein temps et détective à l’affût de la moindre aventure, cette jeune fille ne manque pas de piquant. Sûre d’elle et malicieuse, elle mène son petit monde par le bout du nez, pour le plus grand plaisir des lecteurs. Lire la suite

L’art de l’essentiel – Dominique Loreau

6a00e54f10584c883401a511d34fe5970c.jpg

« Il ne s’agit pas vraiment d’apprendre à être heureux avec moins, mais plutôt d’apprendre à être heureux autrement. »


Résumé :

« Se délester du superflu, c’est aussi se délester de ses problèmes. Pour désencombrer sa vie, jeter agit non seulement comme une véritable thérapie, mais encore comme une philosophie et un art. Un ouvrage indispensable pour ne plus souffrir de la confusion entre avoir et être. »

Mon avis :

Ce livre plaira à toutes celles et ceux qui souhaitent entreprendre un grand tri pour se désencombrer. Il s’agit là de se séparer des biens qui n’apportent plus aucune émotion positive, qui ne servent pas et qui occupent pourtant l’espace de notre foyer. Ce livre présente le fait de jeter, donner ou vendre comme une thérapie. Faire de la place autour de nous pour avoir un esprit plus libéré. Il s’articule en trois grandes parties : la première explique pourquoi il est bon de se séparer des biens matériels (et surtout de l’accumulation), la seconde partie est consacrée à la préparation du désencombrement. La dernière partie quant à elle, parle de la mise en action. Lire la suite

Le Dernier Hiver – Samwise Didier

Le-dernier-hiver

« Rappelle-toi que le plus important, ce n’est pas d’où l’on vient, mais ce que l’on fait de sa vie. Depuis la naissance, nos souffles sont comptés. Seul compte ce que l’on accomplit avant le dernier. »


Résumé :

« Dès la mort de Sprign, déesse et créatrice des Pandarens et des autres créatures de
Mistgard, l’île est attaquée par des géants de feu et de glace sans pitié venus d’autres
contrées. Les 8 clans doivent unir leurs forces pour défendre leur territoire. Menés par
les aînés des Pandarens, les clans doivent se diriger vers Aesirmyr Peaks pour une
dernière confrontation. Alors que l’hiver envahit Mistgard, les Pandarens vont devoir
dépasser leurs préjugés pour espérer vaincre Lord Wintyr et le Roi Sumyr.
Écrit et illustré par Samwise Didier, directeur artistique de Blizzard. »
Un grand merci à la maison d’édition 404 éditions, pour sa confiance et pour l’envoi de ce magnifique livre !

Mon avis :

J’ai tout de suite été attiré par le résumé, mais aussi, et surtout par la mention « fantasy » couplée au fait que l’auteur n’est autre qu’un grand directeur artistique de Blizzard Entertainment (des jeux vidéos) ! Étant une grande fan de leurs univers et de leurs jeux, j’avais très envie de découvrir une telle création… Lire la suite