Eleanor – Holly Black

IMG_3845
Résumé :

« Certains jeux peuvent s’avérer dangereux… Zach, Poppy et Alice partagent une passion : les jeux de rôle avec des figurines. Ils ont inventé un monde à eux, peuplé de pirates, de cruelles sirènes, de voleurs et de trésors. Ce monde est dirigé par la Sublime Reine, incarnée par une inquiétante poupée de porcelaine qui trône derrière une vitrine chez Poppy et qui semble tout observer à travers ses paupières closes. Or, un jour, un incident pousse Zach à arrêter le jeu. La nuit suivante, la poupée se réveille et se confie à Poppy : elle a jadis été fabriquée avec les cendres d’une fillette nommée Eleanor, et elle exige d’être enterrée avec les siens, sinon les trois amis ne connaîtront jamais le repos… »

Mon avis :

Ce roman original, un peu glauque, qui est adressé à la jeunesse m’a surpris, car je le pensais plus enfantin que cela. L’écriture est fluide et accessible sans être trop « simpliste ». J’ai aimé le fait que nous ayons accès aux pensées de Zach, à ses doutes et des questionnements. Il soulève des questions propres à la période de l’adolescence et aux changements qui en découlent, tout cela en trame de fond de la mystérieuse quête que les protagonistes doivent mener à bien. Cependant, en lisant le résumé, je m’attendais à lire une véritable histoire de fantômes et là j’ai trouvé qu’elle était quelque peu relayée au second plan. Lire la suite

La Fourmi Rouge – Émilie Chazerand

lafourmirouge

« Papa m’avait expliqué que tout le monde aime assister au malheur des autres parce que ça rend le sien plus supportable. Peut-être… N’empêche que je ne l’ai jamais vu, lui, se réjouir des problèmes de qui que ce soit. »


Résumé :

« Vania Strudel a 15 ans, un œil qui part en vrille et une vie qui prend à peu près la même direction. Et ce, à cause de :
– Sa mère, qui est morte quand elle avait huit ans.
– Son père, un taxidermiste loufoque.
– Pierre-Rachid, son pote de toujours, qui risque de ne plus le rester…
– Son seul confident, qui se trouve être le vieillard sénile de l’immeuble.
– Son ennemie jurée, Charlotte Kramer, la fille la plus populaire du lycée.
– Sa rentrée en Seconde, proprement catastrophique.
Pour Vania, c’est clair : l’existence est une succession de vacheries, et elle est condamnée à n’être personne. Une petite fourmi parmi les autres.
Mais un soir, elle reçoit un mail anonyme. Un mail qui lui explique en détail, et avec une franchise brutale, que non, elle n’est pas une banale fourmi noire
sans aspérités.
Elle serait même plutôt du genre vive, colorée, piquante !
Du genre fourmi rouge… »
Je remercie énormément la maisons d’édition Sarbacane pour l’envoi de ce livre numérique et pour leur confiance !

Mon avis :

Je vous le dis tout de suite, ce roman a été un coup de cœur inattendu ! Je pensais me régaler, prendre beaucoup de plaisir à la lecture, mais je n’imaginais pas aimer autant ce livre ! Je suis super heureuse de pouvoir vous en parler pour partager mon avis avec vous.

Lire la suite