Les cancres de Rousseau – Insa Sané

couv-Cancres-de-Rousseau

« Les arrêts rendaient presque tous hommage à des figures de l’Histoire, comme si des Victor Hugo, des Jean Jaurès ou des Marie Curie avaient un jour arpenté les trottoirs de ma banlieue… Comme si baptiser d’un nom de fleur une cité glauque suffisait à colorer la vie en rose. »


Résumé :

« Depuis toujours on nous considérait comme des cancres. Bon ! C’est vrai : on ne pouvait pas s’empêcher d’être nous-mêmes,des gamins élevés à la dure qui remettent en question l’autorité. On se bagarrait, on était insolents, on séchait les cours, on était source de problèmes. » 1994, Sarcelles, Djiraël en est sûr, cette année sera exceptionnelle. Il entre en terminale, dans la même classe que ses potes Sacha, Jazz, Rania et les autres. En plus, la belle Tatiana semble enfin réponde à ses avances… Cerise sur le gâteau, le prof principal, c’est monsieur Fèvre – le seul qui s’intéresse à eux. Bref, c’est parti pour une année d’éclate… sauf que parfois, plus on prévoit les choses, moins elles se passent comme on le pensait. » Un grand merci à la maison d’édition Sarbacane et en particulier à Lucie, pour l’envoi de ce livre.♥

Mon avis :

Entre l’humour et le drame se glissent des notes de poésie, à la fois tendres et incisives. Une chose est sûre, nous avons là un auteur engagé qui, en plus de nous faire passer un bon moment de lecture, nous invite à porter un regard tout autre sur ces cancres dont personne ne veut. Ces jeunes désabusés, qui ont soif de vivre et de réussir, n’ont peut-être pas les bonnes clés et peut-être qu’ils ne s’y prennent pas de la bonne façon, mais ils essayent de s’en sortir. Nous les suivons donc à travers leurs galères, grâce au point de vue du personnage principal : Djiraël. Et la galère, lui, il connaît ça ! Il faut dire aussi qu’il sait très bien se mettre dedans, sans l’aide de personne…

Lire la suite