La Légende des quatre (T2) – Cassandra O’Donnell

la légende des quatre le clan des tigres booksanatomy

« Il savait qu’aucune distraction ne pouvait guérir son cœur brisé, mais c’était plus fort que lui, il ne supportait pas de rester impuissant à la regarder souffrir. »

Résumé :

« La guerre contre les hommes est imminente : les hauts Conseils des Yokaïs se préparent déjà au pire tandis que Bregan, Maya, Nel et Wan associent leurs efforts pour éviter l’inéluctable. Et, alors que le visage de leur véritable ennemi se dévoile, les quatre héritiers n’ont qu’une idée en tête : éviter le bain de sang qui se prépare et protéger ceux qui leur sont chers… » Encore un grand merci à la maison d’édition Flammarion pour l’envoi de ce roman !

Mon avis :

J’avais très hâte de découvrir la suite de La Légende des quatre depuis que j’avais lu le T1. Si vous n’aviez pas lu ma chronique à l’époque, je vous invite à aller la voir en cliquant ici. Une fois ouvert, je n’ai que très peu lâché mon livre, car j’étais impatiente de tourner les pages et d’apprendre ce qu’il allait arriver à nos quatre héros.

Lire la suite

Publicités

Les petits dieux de l’Olympe (album) – Roxane Marie Galliez et Jérémy Parigi

les petits dieux de l'olympe

Résumé :

« Même les dieux ont été des enfants !
Avant de créer l’Olympe, Zeus, Hadès, Poséidon, Hestia, Déméter et Héra ont dû apprendre à maîtriser leurs pouvoirs et à écouter leurs parents, Cronos et Rhéa, et surtout leur nourrice Amalthée qui les garde sur le mont Ida, en Crête, avec l’aide des Curètes en armes. On ne plaisante pas avec la sécurité des petits dieux ! Mais les petits garnements ont une fâcheuse tendance à n’en faire qu’à leur tête… » Merci à la maison d’édition Hemma pour l’envoi de ce joli album !

Mon avis :

Je ne chronique pas souvent des albums jeunesses mais c’est toujours un plaisir d’en découvrir de nouveaux ! Cette fois, il d’agit d’un album cartonné pour les enfants à partir de 3 ans, qui permet aux petits de découvrir la mythologie. Les petits dieux de l’Olympe, vous vous en doutez, porte sur les mythes grecs 🙂 !

Lire la suite

Héros, le réveil (T1) – Benoît Minville

IMG_9937

« Héros était en chacun d’eux. À force de lire ces récits dans lesquels l’homme n’était qu’un détail, un obstacle mineur se dressant face à des choses plus anciennes et plus grandes que lui, ils se découvraient capables d’affronter la réalité dans toute son horreur. »

Résumé :

« Ils grandissent au pied du Morvan, entre ville et village. Matéo, diamant à l’oreille, Richard, la tête rentrée dans les épaules, et l’inénarrable, intarissable, insupportable José, duvet au menton et hygiène douteuse.
Leur passion : la légendaire BD Héros, dont ils attendent chaque mois le nouveau numéro.
Leur rêve : éditer un jour leur propre série, inspirée de cet univers fascinant et occulte qui domine les records de ventes.
Après tout, la série a bien été créée dans leur région, il y a plus de 80 ans : alors, pourquoi pas eux ? Mais un soir, alors qu’ils planchent dans leur Q.G., un homme apparaît comme par magie, blessé à mort ; juste avant de s’effondrer, tend à Richard une étrange fiole… une fiole dont le contenu vibre et scintille, comme s’il était vivant. » – Encore un grand merci à la maison d’édition Sarbacane pour cet envoi ♥.

Mon avis :

Avec ce roman-ci, je suis partie bien loin de mes lectures habituelles… Et quel plaisir ! Grâce à lui je suis sortie de ma panne de lecture dans laquelle je me terrais depuis des semaines ! Héros a soufflé une envie de renouveau, de découvrir d’autres auteurs et autrices, ou bien de me frotter à des genres que je connais peu… Mais entrons tout de suite dans le vif du sujet : Héros, qu’est-ce que c’est ? Un fort esprit Comic book auquel on aurait ajouté un brin de Stranger Things et une pleine poignée de créatures Lovecraftiennes et nous voilà plongés dans une aventure palpitante aux côtés de Richard, Matéo et José, trois jeunes hommes passionnés ! Lire la suite

Ash Princess (T1) – Laura Sebastian

IMG_9845

« S’ils me touchaient, je volerais en éclats – tomberais en miettes comme ma fausse couronne. Je suis une princesse faite de cendre, après tout. Je ne peux pas m’empêcher de me briser en mille morceaux. »

Résumé :

« Theodosia avait six ans quand son pays a été attaqué, et quand sa mère, la reine du Feu, a été assassinée sous ses yeux.
Dix ans ont passé. Dix ans à vivre sous le joug du Kaiser, ses tortures incessantes, son régime de terreur. Dix ans qu’elle n’a pas prononcé son véritable nom. Theodosia s’appelle maintenant Thora, princesse de Cendres. Le jour où le Kaiser la force à exécuter son dernier allié, celui qu’elle voit comme son unique chance de survie, Theodosia ne peut plus ignorer sa rage vengeresse. Elle se lance dans une intrigue où la séduction cache des crimes de sang, où les amitiés ne servent plus qu’à une chose : regagner son pouvoir. Incapable de déterminer à qui elle peut vraiment se fier, Theodosia va apprendre jusqu’où elle est prête à aller pour venger sa mère, regagner son peuple et reprendre son titre de reine. » Un grand merci aux éditions Albin Michel pour l’envoi de ce livre !

Mon avis :

La quatrième de couverture était plus qu’alléchante et je n’ai pas mis longtemps à dévorer ce roman, un joli bébé de plus de 500 pages, tout de même ! L’univers m’a tout de suite attirée. Malgré les gisements de pierres détenant des pouvoirs magiques et les gardiens choisis par les dieux et les déesses pour protéger le pays, l’Astrée et ses habitants se font réduire en esclavage par des envahisseurs. Leurs mines sont exploitées pour leurs richesses et le pouvoir est renversé. Nous retrouvons Theodosia plusieurs années plus tard ; une princesse emprisonnée dans une cage dorée et exhibée comme un trophée. Captive, elle vit dans son ancienne demeure, là où elle a vu sa mère se faire assassiner, là où tout son monde a basculé alors qu’elle n’était qu’une enfant. Ce contexte m’a tout de suite plu. D’autant plus que l’on découvre Theodosia comme étant une jeune femme terrorisée, ayant pris l’habitude de subir et de se contenter de sa situation. Elle est une marionnette crée par ses geôliers à force de persécutions, afin qu’elle refoule son identité jusqu’aux confins de son âme.

Lire la suite