Adèle, licorne malgré elle – Ludivine Irolla

IMG_0221

« Le fermier dit qu’il ne faut pas laisser des choses dans la nature. Que la forêt, les prés, c’est la chambre de tout le monde, et que, comme notre chambre, on a envie de la garder propre. »

Résumé :

« Adèle est un cheval presque comme les autres : elle est née avec une corne sur la tête, mais dans la ferme où elle habite, aux côtés de Toto la tortue à deux pattes et du chien aveugle, personne ne fait attention à cette particularité. Tous ces animaux issus de refuges ont été recueillis par Norbert, fermier au grand cœur, qui vit seul avec sa fille, Julie. La vie souriait déjà particulièrement aux Bontemps, quand Norbert gagne le plus gros prix à la loterie. Leur réussite finit par attirer les convoitises, on cherche à quoi elle pourrait tenir. C’est un enfant qui découvre le pot aux roses : Norbert abrite (sans le savoir) une licorne, évidemment responsable de leur bonheur ! La licorne nie : elle est un cheval normal et est en plus anti-magie !
#leslicornesnexistentpas #bonheurparfait #coïncidence »

Mon avis :

Ce roman, je l’attendais avec un tel enthousiasme, qu’il ne m’a pas fallu longtemps pour me rendre en librairie et l’ajouter à ma collection ! Ne vous laisser pas tromper par le rose et le violet de la couverture, ici rien de gnangnan, Adèle, licorne malgré elle peut plaire à un large public, que l’on soit enfant, ou non ! Lire la suite

Publicités