Ma visite du studio Harry Potter à Londres

IMG_4883.JPG

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler de ma visite au studio Harry Potter à Londres. Je me suis dit que ça pouvait peut-être vous intéresser que je partage mon expérience dans un article !
J’ai visité les Studios Warner Bros en décembre 2014, plus précisément le 06/12/14, selon mon précieux ticket. Le décor, qui change en fonction des périodes de l’année, était alors celui de « Hogwarts in the snow », pour Noël. Lire la suite

Faire du tri dans sa bibliothèque

Peu importe les raisons, il arrive au moins une fois dans une vie de lecteur de devoir faire du tri ! En général, cela arrive soit pour gagner de la place dans sa bibliothèque afin de racheter d’autres livres, soit gagner de la place dans sa bibliothèque afin de racheter d’autres livres… Oups. D’accord, j’exagère un peu, mais il y a toujours un moment, où l’on se plante devant sa bibliothèque et où l’on se dit : « Il faudrait que je fasse du tri là-dedans ». Besoin d’argent ? De place ? D’y voir plus clair ? Relevons nos manches et faisons le tri dans nos étagères !

giphybibli

Lire la suite

Réussir à lire des livres en anglais

Hello !

Si vous me suivez sur Instagram, vous savez que je lis de temps en temps en anglais, mais également que j’écris mes posts en français comme en anglais. Pourquoi ? Car j’estime que l’anglais est une langue qui permet de communiquer et de toucher un plus grand nombre de personnes, cela permet aussi de découvrir des comptes avec des univers très différents des nôtres 🙂 . Il y a une raison de plus à ça : j’entraîne mon anglais quotidiennement grâce à cette méthode !
Je n’ai pas un niveau de dingue, j’ai un accent bien « frenchie » à couper au couteau, je suis donc loin d’être bilingue, mais je me force chaque jour à traduire mon texte en anglais. C’est un petit effort qui me permet de ne pas perdre la main.

Mon parcours

Quand j’avais 14 ans, je suis arrivée en Seconde avec un niveau d’anglais déplorable. J’avais peur de devoir lire un texte à voix haute, même très court. Il me manquait toutes les bases. Mon désir secret était d’avoir un niveau correct et de pouvoir lire en anglais. Secret, car je disais à qui voulait l’entendre que « je n’en avais rien à faire de cette langue ».  Cette année là, j’ai acheté un livre en anglais que j’avais déjà lu en français (LGDC – « Retour à l’état sauvage« ). Armée de mon dictionnaire de poche, j’ai tenté de le déchiffrer, en vain. C’était trop difficile pour moi, j’ai abandonné. Lire la suite