Les cancres de Rousseau – Insa Sané

couv-Cancres-de-Rousseau

« Les arrêts rendaient presque tous hommage à des figures de l’Histoire, comme si des Victor Hugo, des Jean Jaurès ou des Marie Curie avaient un jour arpenté les trottoirs de ma banlieue… Comme si baptiser d’un nom de fleur une cité glauque suffisait à colorer la vie en rose. »


Résumé :

« Depuis toujours on nous considérait comme des cancres. Bon ! C’est vrai : on ne pouvait pas s’empêcher d’être nous-mêmes,des gamins élevés à la dure qui remettent en question l’autorité. On se bagarrait, on était insolents, on séchait les cours, on était source de problèmes. » 1994, Sarcelles, Djiraël en est sûr, cette année sera exceptionnelle. Il entre en terminale, dans la même classe que ses potes Sacha, Jazz, Rania et les autres. En plus, la belle Tatiana semble enfin réponde à ses avances… Cerise sur le gâteau, le prof principal, c’est monsieur Fèvre – le seul qui s’intéresse à eux. Bref, c’est parti pour une année d’éclate… sauf que parfois, plus on prévoit les choses, moins elles se passent comme on le pensait. » Un grand merci à la maison d’édition Sarbacane et en particulier à Lucie, pour l’envoi de ce livre.♥

Mon avis :

Entre l’humour et le drame se glissent des notes de poésie, à la fois tendres et incisives. Une chose est sûre, nous avons là un auteur engagé qui, en plus de nous faire passer un bon moment de lecture, nous invite à porter un regard tout autre sur ces cancres dont personne ne veut. Ces jeunes désabusés, qui ont soif de vivre et de réussir, n’ont peut-être pas les bonnes clés et peut-être qu’ils ne s’y prennent pas de la bonne façon, mais ils essayent de s’en sortir. Nous les suivons donc à travers leurs galères, grâce au point de vue du personnage principal : Djiraël. Et la galère, lui, il connaît ça ! Il faut dire aussi qu’il sait très bien se mettre dedans, sans l’aide de personne…

Les réflexions autour de ces jeunes de banlieues amènent le lecteur à réfléchir et à considérer les choses autrement. Personnellement, il n’y a pas de « tours » ni de banlieues près de chez moi (je vis dans un village) alors tout ce que je peux faire c’est imaginer les vies qui s’y croisent. Grâce à ce livre, j’ai une image plus nette du milieu dans lequel évoluent ces jeunes. J’ai eu du mal à m’attacher aux personnages et à m’identifier à eux, tout simplement car nous sommes trop différents. Et ce n’est pas un mal, car ce n’est pas, je crois, le but de ce roman. L’auteur nous dresse un portait hauts en couleur de cette jeunesse, avec leurs hauts, leurs bas, les problématiques communes à tous les adolescents à cet âge – les relations et le Bac notamment – et aussi celles qu’ils héritent malgré eux. Car l’adolescence n’est déjà pas facile à la base, alors entre les problèmes de « clans », les problèmes familiaux et le peu de moyens qu’ils ont à leurs dispositions, cela se complique d’autant plus !

Djiraël, notre jeune cancre va se retrouver dans des situations compliquées, parfois tristes, parfois amusantes. Si je ne me suis pas attachée à lui, comme je l’ai expliqué plus haut, j’ai aimé avoir accès à ses pensées. D’un côté nous voyons l’image qu’il veut renvoyer aux autres : jouer les durs, fanfaronner même quand ça ne va pas… Et de l’autre, nous avons les fêlures et les sentiments qu’il essaye de masquer. Une vraie mise en texte de ce monde où bomber le torse et donner de la voix sont des mécanismes de survie.

En conclusion : Une comédie urbaine qui fait office de préquelle aux autres romans d’Insa Sané, où l’on retrouve d’ailleurs Djiraël. Une lecture intéressante et instructive ! 

Détails :

Auteur : Insa Sané
Edition : Sarbacane, collection Exprim’
Prix : 16€
Pages : 331

Vous avez lu ce livre, ou d’autres de cet auteur ? 🙂 N’hésitez pas à me donner votre avis !

Publicités

4 réflexions au sujet de « Les cancres de Rousseau – Insa Sané »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s