Les Disparus – Daniel Mendelsohn

Les-disparus DM

« Être en vie, c’est avoir une histoire à raconter.
Être en vie, c’est précisément être le héros, le centre de l’histoire de toute une vie. »


Résumé :

« Enfant déjà, Daniel Mendelsohn savait que son grand-oncle Shmiel, sa femme et leurs quatre filles avaient été tués dans l’est de la Pologne en 1941. Plus tard, il découvre des lettres désespérées de Shmiel à son frère, installé en Amérique. Des lettres pressant sa famille de les aider, des lettres demeurées sans réponse… Parce qu’il a voulu donner un visage à ces six disparus, Daniel Mendelsohn est parti sur leurs traces. Cette quête, il en a fait un puzzle vertigineux, un roman policier haletant, une plongée dans l’histoire et l’oubli – un chef-d’oeuvre. »

Mon avis :

Daniel Mendelsohn est né au sein d’une famille juive arrivée aux Etats-Unis peu de temps avant la Seconde Guerre Mondiale (une chance!). En grandissant, il découvre que six membres de sa famille, restée en Pologne malgré la progression tentaculaire du nazisme, ont été tué. Comment ? Par qui ? Pourquoi ? Ce sont les premières  questions que va se poser Daniel, une fois arrivé à l’âge adulte. Sujet tabou dans la famille, tout ce qui reste d’eux se trouve réduit à quelques lettres, quelques prénoms plus ou moins bien orthographiés et l’inscription derrière une photo : « Tués par les nazis ». On va alors suivre l’auteur dans sa quête familiale, au fil des découvertes, des personnes rencontrées, des interviews et des recherches, qui vont le mener aux quatre coins du monde… Encore une de mes lectures obligatoires que j’ai appréciée !Je dois vous avouer que quand j’ai vu le nombre de pages, je n’avais aucune, mais alors aucune envie de lire ce livre… et puis finalement, l’originalité du texte et les thèmes abordés m’ont conquise. Ce livre est à la fois une autobiographie, un roman d’enquête et un roman historique, sans pourtant être un roman puisque ce n’est pas de la fiction. Ce sont habituellement les genres que je n’apprécie pas, alors les trois réunis… Finalement, ça a été une belle surprise ! Les témoignages que l’on découvre sont édifiants et profondément bouleversants. L’auteur va devoir démêler le vrai du faux pour comprendre ce qui est réellement arrivé à ses disparus. C’est un sujet qui me touche beaucoup et j’ai gardé la même question en tête durant toute ma lecture : Comment l’humanité a bien pu en arriver là ?

Pour en revenir au livre, le suspens n’est pas aussi fort que dans un vrai roman policier, mais l’auteur tire les fils de page en page pour créer de l’attente. Le fait qu’il commente la Bible à certains moments pour comprendre, par exemple, les relations qu’il entretient avec des membres de sa famille, est vraiment très intéressant. (Par exemple l’histoire d’Abel et Caïn et celle d’Abraham). Les 930 pages sont, vous pouvez vous en douter, un peu effrayantes de prime abord, mais si les gros pavés ne vous font pas peur, sachez que le texte est simple et rapide à lire. Il n’y a pas besoin de connaissances particulières pour comprendre ce livre (j’entends par là des connaissances religieuses ou historique), donc pas de crainte à avoir ! Ce que j’ai également aimé, et ce qui m’a encore plus touché, c’est la présence de photos dans le livre. Soit des photos de sa famille, soit des gens qui lui ont fourni des témoignages cruciaux, soit des photos de lettres, de lieux…

En conclusion : Si l’histoire et notamment la période de 39-45, vous intéresse, je pense que vous vous régalerez avec ce livre ! C’est un gros pavé certes, mais qui se lit facilement.

Détails :

Auteur : Daniel Mendelsohn
Edition : J’ai lu
Prix : 10,40€
Pages : 930

L’avez-vous lu ? Donnez moi votre avis si c’est le cas 🙂 Vous aimez ce genre de livre « témoignage/historique » ?

Publicités

11 réflexions au sujet de « Les Disparus – Daniel Mendelsohn »

  1. Ping : Les lectures obligatoires, un cauchemar opportun ? Mon avis, mes conseils ! | Book's Anatomy

  2. C’est une période qui m’intéresse et me fascine par bien des aspects depuis l’adolescence, et avec une chronique pareille, je me le met de côté !
    Merci 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. Bah décidément, elles sont intéressantes tes lectures obligatoires 😛
    Ce n’est pas une période que j’affectionne, elle m’angoisse beaucoup (même si je refuse de juste « oublier ») mais ce livre est très intriguant ! Chouette chronique 🙂

    Aimé par 1 personne

    • N’est ce pas ? 😋 mais je ne montre ici que les meilleurs !
      Je comprends tout à fait, c’est une période qui me fait beaucoup de peine et qui me remue beaucoup… Ce livre a une approche différente des films ou documentaires que l’on peut voir sur le sujet. Ça fait du bien !
      Merci beaucoup ☺️💞

      Aimé par 1 personne

  4. Je suis heureux d’apprendre que ce livre fait partie de votre cours de littérature dans le sens du devoir de mémoire. Étant particulièrement sensible à cette horrible page de l’histoire qu’est la Shoah, votre avis me donne envie de lire ce livre sans tarder !
    Encore merci et félicitations pour vos avis toujours aussi pertinents !

    Aimé par 1 personne

    • Alors ça risque de te plaire 😀 ! C’est surtout concentré sur la Pologne, et notamment sur une ville précise, donc il y a là une approche inédite. Et ce sont des témoignages que l’on ne retrouvera dans aucun film ou documentaire pour le coup 🙂 En bref, je te le conseille vivement hihi :p

      Aimé par 1 personne

    • Je pense qu’il y a de grandes chances qu’il te plaise alors ☺️ Je l’ai lu dans le cadre de mon cours de littérature comparée ! (Avec « Anima » que j’ai chroniqué il y a peu et également « La nuit du décret », que je n’ai pas aimé)

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s