Eleanor – Holly Black

IMG_3845
Résumé :

« Certains jeux peuvent s’avérer dangereux… Zach, Poppy et Alice partagent une passion : les jeux de rôle avec des figurines. Ils ont inventé un monde à eux, peuplé de pirates, de cruelles sirènes, de voleurs et de trésors. Ce monde est dirigé par la Sublime Reine, incarnée par une inquiétante poupée de porcelaine qui trône derrière une vitrine chez Poppy et qui semble tout observer à travers ses paupières closes. Or, un jour, un incident pousse Zach à arrêter le jeu. La nuit suivante, la poupée se réveille et se confie à Poppy : elle a jadis été fabriquée avec les cendres d’une fillette nommée Eleanor, et elle exige d’être enterrée avec les siens, sinon les trois amis ne connaîtront jamais le repos… »

Mon avis :

Ce roman original, un peu glauque, qui est adressé à la jeunesse m’a surpris, car je le pensais plus enfantin que cela. L’écriture est fluide et accessible sans être trop « simpliste ». J’ai aimé le fait que nous ayons accès aux pensées de Zach, à ses doutes et des questionnements. Il soulève des questions propres à la période de l’adolescence et aux changements qui en découlent, tout cela en trame de fond de la mystérieuse quête que les protagonistes doivent mener à bien. Cependant, en lisant le résumé, je m’attendais à lire une véritable histoire de fantômes et là j’ai trouvé qu’elle était quelque peu relayée au second plan. J’aurai peut-être plus apprécié l’histoire si je l’avais lu plus jeune, aux alentours de 11-14 ans. Je conseille donc aux plus grands de laisser cette lecture de côté, ou alors de l’emprunter à la bibliothèque afin d’éviter toute déception. Le périple des trois jeunes adolescents est intéressant et j’avais envie de savoir comment ils allaient faire pour mener à bien leur quête.

Toutefois, le fait que le côté paranormal ne soit pas assez approfondi m’a gêné. J’ai donc bien aimé ce roman, mais sans plus. Sans doute car je m’attendais à autre chose. Peut être aussi, car j’ai eu du mal à m’attacher aux autres personnages en dehors de Zach… Je n’ai d’ailleurs pas trouvé de citation particulièrement plaisante. En tout cas, si vous aimez ce genre d’histoire, foncez (à partir de 12 ans), je pense que les adolescents pourront y trouver leurs comptes. Sinon, je ne vous la conseille pas spécialement. C’était une bonne lecture même si, à mes yeux, elle n’avait rien de transcendant.

Détails :

Auteur : Holly Black
Edition : Bayard jeunesse
Prix format poche : 13,90€
Pages format poche : 285

Ce livre vous tente ? N’hésitez pas à me donner votre avis, surtout si vous l’avez plus apprécié que moi !

Publicités

6 réflexions au sujet de « Eleanor – Holly Black »

Répondre à Rêve ta vie en lecteur Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s