Maresi – Maria Turtschaninoff

IMG_3031.JPG

« À tout moment, ils pouvaient arracher ces frêles pétales et les jeter à la mer, les écraser contre les rochers ou les percer de leurs armes acérées. »


Résumé :

« Parmi ces femmes, elle avait trouvé un refuge. Aujourd’hui, elles sont toutes menacées. Une île invisible depuis la mer, balayée par les vents. Une communauté de femmes, de fillettes, d’anciennes. Une communauté de sœurs. Toutes ont fui la fureur du monde et, parfois, la brutalité des hommes. Et toutes sont venues se placer sous la protection de la magie ancestrale de ce lieu. Sur cette terre de femmes, Maresi, adolescente libre, avide de connaissance et soucieuse des autres, peut s’épanouir, sans crainte de l’avenir. D’autant que, sur ces rivages, nul homme n’a le droit de poser le pied. Mais un jour, une nouvelle fille vient demander l’asile. Qui est-elle ? Et qui la poursuit ? »

Mon avis :

Tout d’abord je tiens à remercier la maison d’édition Rageot pour l’envoi de ce livre aussi intriguant que passionnant. Cette histoire ne fait pas passer tous les hommes pour des monstres. Je tiens à le préciser car le résumé pourrait porter à le croire. Cela présente seulement certains portraits de mauvais hommes. L’autre point de vue, celui des hommes normaux, des hommes bons, est montré également. Certaines scènes et propos m’ont heurtés – comme elles ont heurté nos personnages – mais elles sont justes et réalistes. Elles montrent ce qui se passent, tous les jours, pour de nombreuses femmes à travers le monde. 

On débute ce premier tome avec une bonne mise en place de l’univers et un nombre important d’informations nous ai donné. Nous avons deux cartes pour nous repérer, une de l’île et une de l’abbaye. Je vous avais dit que j’étais une férue de cartes ? Non ? Et bien c’est fait ! J’ai donc été ravie de découvrir ces cartes dans les premières pages du livre.

Le début peut vous paraître un peu long car le contexte et les enjeux se mettent en place. Personnellement, ma curiosité a tellement été piqué par la vie à l’Abbaye et par les facettes des femmes de l’île que j’ai dévoré chacune des pages sans m’en rendre compte. Dans la deuxième partie, la magie prends encore plus de place dans le récit, l’amitié est au cœur de l’histoire, la menace prend forme et éclate enfin… J’ai tout bonnement adoré !

Le personnage principale, Maresi, est l’un des gros points fort de ce livre. C’est à travers elle que l’histoire nous est raconté et j’ai adoré sa voix douce et innocente. J’avais vraiment l’impression d’entendre Maresi me raconter son histoire. Même si ce livre est un roman, il possède un je-ne-sais-quoi de conte que j’adore. Cela donne au texte une dimension agréable et originale. Maresi est tellement un personnage attachant que j’ai eu du mal à la quitter à la fin du livre. J’ai également profondément aimé les liens entre toutes les femmes de l’Abbaye. Cette cohésion, cette force de groupe, cette harmonie m’a enchanté. Dans la plupart des histoires les femmes se tirent dans les pattes, ici ce n’est pas le cas et ça fait un bien fou de lire ça !

Quant à l’univers, il est riche, que ce soit au niveau des personnages, de l’organisation des sociétés (que l’on devine multiple en dehors de l’île), de la religion inventé par l’auteur… Pour décrire ce roman en quelques mots : Une aventure saupoudrée de magie et de féminisme. Une bonne composition pour un livre jeunesse/YA. Il est rare de voir un roman destiné à cette tranche d’âge avec de telles valeurs et qui délivrent de beaux messages. C’est un vrai plus pour moi.

Conclusion : Une splendide histoire de Fantasy féministe ! J’ai passé un excellent moment de lecture avec ce livre qui détient des allures de conte. L’originalité de l’univers et le thème du féminisme abordé en toile de fond m’ont séduit. C’est un roman unique en son genre, à lire au moins une fois. J’ai maintenant hâte de découvrir la suite des aventures de Maresi, en attendant, elle va beaucoup me manquer !

Détails :

Auteur : Marie Turtschaninoff
Edition : Rageot
Prix format poche : 14,90€
Pages format poche : 269

De la fantasy féministe, ça vous tente ? Il vous fait envie ? Et si vous l’avez lu, qu’en avez vous pensé ?

Publicités

12 réflexions au sujet de « Maresi – Maria Turtschaninoff »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s